Du 78 tours au disque compact

Plus de 100 années de musique

#1930-1939
posté le 20-12-2018 à 21:58:26

Et un autre géant du jazz : Teddy Wilson

TEDDY WILSON : Christopher Columbus (1936)
Le pianiste Teddy Wilson est célèbre pour avoir engagé la débutante Billie Holiday comme chanteuse de son petit groupe. La gloire ayant atteint rapidement la femme, elle ne cessera de faire appel à Wilson et à ses musiciens pour enregistrer ses grands classiques des années 30. L'homme aimait bien accompagner les femmes, puisque sur sa route, on croise aussi Mildred Bailey et Sarah Vaughan. De plus, quand Benny Goodman désirait se produire en trio ou en quartet, notre Teddy répondait présent.
 


 
 
posté le 20-12-2018 à 09:30:53

Un peu de Django ?

Djangology (1935)
Limehouse Blues (1936)
Ain't Misbehavin' (1937)
Swing From Paris (1938)
 


 
 
posté le 18-12-2018 à 18:40:39

Un pionnier : Lionel Hampton

LIONEL HAMPTON : When Lights Are Low (1939)
Il est difficile de savoir qui précisément de Red Norvo ou de Lionel Hampton a été le premier à utiliser un vibraphone dans le cadre d'un orchestre de jazz. Hampton avait un avantage : l'entendre, c'était bien, le voir c'était ne pas l'oublier. Toujours souriant, il avait l'habitude, tout en jouant, de lancer des exclamations, des râlements de plaisir. Il est décédé en 2002, toujours actif au cours de la décennie 1990 et apprécié non pas pour sa musique, mais pour sa personnalité. Point de vue musical, la période d'or de l'homme se situe au cours des années 30 et 40. Par la suite, il ne s'est pas renouvelé, contrairement à Norvo.
 


 
 
posté le 18-12-2018 à 05:05:55

V'là d'autres rigolos

HOOSIER HOT SHOTS : We Like Bananas Because They Have No Bones (1936)
 


Pop
 
 
posté le 15-12-2018 à 08:25:17

Quatre classiques de la chanson française

LUCIENNE BOYER : Parlez-moi d'amour (1930)
BERTHE SYLVA : Les roses blanches (1933)
MAURICE CHEVALIER : Ma pomme (1931)
RAY VENTURA ET SES COLLÉGIENS : Tout va très bien madame la marquise (1935)
 


 
 
Chargement des articles suivants..