Du 78 tours au disque compact

Plus de 100 années de musique

posté le 15-07-2019 à 19:07:31

Jazz grand public des années 50

 

 

JONAH JONES : Colonel Bogey (1958)
BENNY GOODMAN : Do Re Mi (1959)
DAVE PELL : Cheek To Cheek (1956)
BUDDY DeFRANCO : Smoke Gets In Your Eyes (1957)
 

 

 

La scène jazz des années 50 était imposante et variée. L'on pense en premier lieu au be-bop et ses amateurs. Ces derniers ont sans doute levé le nez sur les quatre artistes que je vous présente. Je crois qu'ils s'adressaient à monsieur et madame tout-le-monde et à des gens qui n'étaient pas des amateurs de jazz. Ceci n'empêchait pas la qualité et... des sourires!

JONAH JONES : Un trompettiste me faisant penser à Fats Waller et Louis Armstrong : il était doué, mais ne se prenait pas au sérieux. Les disques de Jonah me font rigoler, avec des belles femmes sur les pochettes, les pièces n'atteignant jamais trois minutes et les thèmes du type :Grands succès de Broadway', 'Grands succès de Hollywood' etc. Dans ce répertoire, les reprises les plus innatendues, telle celle que je vous présente. Aucun autre n'aurait pensé à reprendre ce thème en jazz ! Titre : voyez cette pochette...

BENNY GOODMAN : Chef de file des années 30, Goodman semblait vivre sur son passé, vingt ans plus tard. Qu'il consacre un microsillon à la musique d'un spectacle cul-cul comme La mélodie du bonheur n'est pas une invitation à écouter. Pourtant, ça fonctionne. Benny en petite formation sur son disque : The Sound Of Music.

DAVE PELL : Un saxophoniste avec un petit big band. Une approche efficace, concentrée sur des airs anciens. Ici : une reprise d'un classique d'abord chanté par Fred Astaire. Titre : Prom To Prom.

BUDDY DeFRANCO : Clarinettiste dont la longue carrière touchera le 21e siècle. Le titre du microsillon révèle tout : I Hear Benny Goodman and Artie Shaw. La tradition, en somme, avec ici un air romantique présent depuis les années 30.

Tags: #1950-1959
 


 
 
posté le 12-07-2019 à 19:25:29

Ella Mae et le boogie

 

 

Big Foot Pete (1946)
Pinetop Schwarz (1946)
A Little Further Down The Road A-Piece (1947)
It's Early In The Morning (1947)
 

 

 

La majorité des chanteuses blanches de l'ère du 78 tours étaient stéréotypées. L'exception fut Ella Mae Morse. En effet, cette jeune femme a chanté du jazz, du blues, du country, de la variété et même un peu de rock & roll. Son apport musical le plus intéressant sont ces disques de boogie woogie enregistrés avec le pianiste Freddie Slack, d'abord en 1942-43, avec un big band, puis ceux de 1946-47, plus dépouillés et efficaces. Ella Mae Morse s'est retirée du monde de la musique en 1957 et est décédée en 1999.

Pour la collaboration la plus fantastique entre Ella Mae et Freddie, suivez ce lien :

http://mariomusique.vefblog.net/48.html#Un_grand_78_tours__Ella_Mae_Morse__Freddie_Slack

 

Tags: #1940-1949
 


Commentaires

 

1. johnmarcel  le 12-07-2019 à 20:01:32  (site)

Sympa !

2. MarioMusique  le 12-07-2019 à 21:53:02  (site)

Merci.

3. jakin  le 15-07-2019 à 10:31:56  (site)

4 excellents titres de cette artiste dont je ne connaissais que la pièce "Cow-Cow Boogie"....

4. MarioMusique  le 15-07-2019 à 18:32:33  (site)

Cow Cow fut le premier succès pour la compagnie de disques Capitol. C'était la même équipe piano & voix, mais avec des cuivres,

 
 
 
posté le 11-07-2019 à 21:06:43

Cow-Girls de jadis

 

 

GIRLS OF THE GOLDEN WEST : I Want To Be A Real Cow-Boy Girl (1935)
CARTER FAMILY : Chewing Gum (1928)
PATSY MONTANA : I Wanna Be A Cow-Boy Sweetheart (1936)
COON CREEK GIRLS : Banjo Pickin' Girl (1928)
 

 

 

GIRLS OF THE GOLDEN WEST
: Duo actif au cours des années 30 et 40. Jolie petite chose délicate.
 

 

CARTER FAMILY : Deux soeurs et le beau-frère! Deviendra une institution du genre. Du trio d'origine, seule Maybelle Carter poursuivra pendant longtemps la tradition. Deux de ses filles, June et Carlene, furent aussi chanteuses.

 

PATSY MONTANA : Ya-Hoo! Vous avez vu sa panoplie, incluant un pistolet ? Je me souviens l'avoir vue, octogénaire, à la télé américaine. Cette chanson sera le premier disque country d'une femme  à vendre plus d'un million de copies. Yo-de-le-hi-ho!

 

COON CREEK GIRLS : Quatuor de musiciennes : banjo, guitare, violon et contrebasse. Actives pendant longtemps. Un groupe actuel porte le même nom et poursuit la même idée.

Tags: #1930-1939
 


Commentaires

 

1. anaflore  le 12-07-2019 à 10:45:13  (site)

bravo pour la photo du jour

2. jakin  le 12-07-2019 à 18:14:06  (site)

Ces onomatopées sont caractéristiques des chansons tyroliennes...c'est curieux de les entendre aux états Unis....Cependant la gardienne de vache à un beau minois sur la pochette....

3. MarioMusique  le 12-07-2019 à 18:23:10  (site)

Je ne sais pas pourquoi il y a eu cet emprunt... Ce n'est guère utilisé de nos jours !

Quoi qu'il en soit, non seulement sa photo est formuidable, mais sa chanson est une vraie dose de bonne humeur.

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article